04 juin 2007

Taty a vu Le Scaphandre et le papillon

18765090Réalisé par Julian Schnabel
Avec Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, Marie-Josée Croze
Film français
Genre : Drame
Durée : 1h 52min

Le 8 décembre 1995, un accident vasculaire brutal a plongé Jean-Dominique Bauby, journaliste et père de deux enfants, dans un coma profond. Quand il en sortit, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint de ce que la médecine appelle le "locked-in syndrome", il ne pouvait plus bouger, parler ni même respirer sans assistance.

Dans ce corps inerte, seul un oeil bouge. Cet oeil, devient son lien avec le monde, avec les autres, avec la vie. Il cligne une fois pour dire "oui", deux fois pour dire "non". Avec son oeil, il arrête l'attention de son visiteur sur les lettres de l'alphabet qu'on lui dicte et forme des mots, des phrases, des pages entières...

Avec son oeil, il écrit ce livre, Le Scaphandre et le papillon, dont chaque matin pendant des semaines, il a mémorisé les phrases avant de les dicter...

Disneyland_Paris_Anniv__Paula_300906__9_Taty Goulay

J'ai aimé : ce film, émouvant, touchant... Déprimant... Ce film nous met face aux angoisses de cet homme, c'est terrible, on se projette, on imagine... Le moment le plus difficile pour moi... Une scène en particulier... La première phrase dictée par Jean-Dominique Bauby "Je veux mourir"... En fait, ce film, ce récit nous met face à notre angoisse de la maladie, de notre incapacité à guérir certains maux, et surtout à celle de la mort! On ne ressort pas indemne de la salle de cinéma...

Je n'ai pas aimé : rien, pour moi on ne peut pas ne pas ressortir touché par cette adaptation de la salle de cinéma, à moins d'être totalement insensible.

Posté par fcelina à 15:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Taty a vu Le Scaphandre et le papillon

  • Film émouvant

    J'ai hésité à voir le film mais après avoir apercu le making of, je me suis décidée et je n'ai pas été déçue. L'histoire n'est pas larmoyante malgré le sujet. Les comédiens (iennes) sont tous excellents. Je suis très contente que Julian Schnabel dont j'avais vu les deux précédents films ait eu le prix de la mise en scène : amplement mérité.

    Posté par dasola, 26 juillet 2007 à 21:07 | | Répondre
Nouveau commentaire